Accueil > L’isolation thermique de l’habitat > L’isolation des fenêtres

L’isolation des fenêtres

Pour évaluer la performance thermique d’une paroi vitrée, il faut tout d’abord veiller à la nature de la menuiserie, aux performances du vitrage et à la qualité de la mise en œuvre de la fenêtre. Pour connaître la performance d’une fenêtre, il suffit de connaître son coefficient de transmission thermique Uw. Plus il est faible, plus l’isolation thermique de la fenêtre sera élevée.

Quelles techniques utiliser pour l’isolation des fenêtres ?

  • Le double vitrage de rénovation : il faut remplacer le simple vitrage par un double vitrage équipé de minces profilés afin de les intégrer dans les feuillures existantes. Les profilés peuvent être en aluminium ou en PVC selon l’esthétique et le design désirés. Toutefois, avant de réaliser ce double vitrage, il faut s’assurer en amont que les menuiseries existantes soient prévues pour supporter un poids plus important.
  • Le changement de fenêtre avec conservation du dormant existant : une nouvelle fenêtre en PVC, aluminium ou bois est réalisée par recouvrement sur le dormant existant. Cela implique nécessairement que le dormant de l’ancienne fenêtre soit en bon état.
  • Le changement total de l’ancienne fenêtre : remplacer totalement la fenêtre est indispensable lorsqu’elle est en mauvaise état, mais cela nécessite des travaux de maçonnerie qui altèrent la décoration. Prendre le parti d’installer une fenêtre équipée d’un double Vitrage à Isolation Renforcée est l’une des meilleures garanties en terme d’isolation thermique.

Les autres dossiers