Accueil > L’isolation thermique de l’habitat > L’isolation thermique des murs

L’isolation thermique des murs

L’isolation des murs peut se réaliser selon trois techniques différentes :

L’isolation des murs par l’intérieur

Cette technique a l’avantage de ne pas modifier l’aspect extérieur de la maison et d’être peu onéreuse, mais agit sur la superficie des pièces qui peut alors être diminuée.

Deux systèmes existent :

  • Le premier système d’isolation des murs par l’intérieur est adapté aux murs qui présentent des irrégularités. Dans ce cas, l’isolant est placé derrière une contre-cloison maçonnée ou sur ossature. L’isolant est séparé du parement pour mieux maîtriser la mise en œuvre de l’isolation et insérer plus facilement les câbles et prises électriques, sans risque d’abîmer l’isolation.
  • Le second système est un mode d’isolation des murs par l’intérieur utilisant des panneaux composites qui sont constitués d’un panneau isolant enveloppé d’un parement en plâtre. Les panneaux sont fixés contre les murs par collage ou par vissage.

L’isolation des murs par l’extérieur

Cette solution est à appliquer lorsque les enduits extérieurs sont défectueux. Elle permet de faire à la fois l’isolation et le ravalement et donc de corriger un nombre plus important de ponts thermiques tout en protégeant les murs face aux alternances climatiques.

Quelles techniques utiliser pour l’isolation des murs par l’extérieur ?

  • L’enduit hydraulique sur isolant : Le système est composé d’un enduit mono ou bicouche appliqué sur un isolant qui est un polystyrène expansé ignifugé ou laine de roche. Il peut être recouvert d’un enduit à base de sable, de ciment ou de chaux comprenant peu de résine. La fixation au mur est effectuée soit par collage soit par fixation mécanique. Ce type d’isolation est adapté aux endroits exposés et l’entretien y est plus facile en zone urbaine.
  • Les parements sur isolants : L’isolant est fixé au support qui est ensuite doublé par des pierres minces, des carrelages, des panneaux de bardage ou des contre-murs en brique.
  • Les vêtures : Il s’agit d’un dispositif mécanique qui permet d’appliquer les panneaux par emboitement. Ce procédé a l’avantage de donner un aspect esthétique à l’habitat et d’être facile à réaliser.

L’isolation répartie

Ce mode d’isolation est adapté dans le cas d’une extension ou d’une surélévation de l’habitation. Elle a l’avantage de faire gagner du temps car un seul produit est nécessaire pour la mise en œuvre de la structure porteuse et de l’isolation thermique. Elle réduit fortement les ponts thermiques et améliore le confort thermique. Les matériaux utilisés ont comme caractéristiques d’être à la fois porteurs et sont thermiquement efficaces. On y trouve les briques alvéolées terre cuite ou les blocs de béton cellulaire, mais aussi les blocs de pierre ponce.

Les autres dossiers